Accueil

Le groupe Barrière se réjouit des WSOPE

Marc Karcher, Directeur général des Hôtels et du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains, se dit ravi du succès des WSOPE. Cet homme d’affaire, toujours à la recherche de profit, affiche clairement les nombreux avantages qu’offre cet évènement à son groupe et à son business.

Une visibilité importante

Les WSOPE sont une occasion pour le groupe Barrière de se mettre en avant tout en réalisant des profits. En effet, contrairement à une campagne publicitaire par l’intermédiaire des médias, les WSOPE permettent au groupe de bénéficier d’une visibilité à moindre coût. Un fait très important surtout en ces temps de crise du secteur des jeux où tout le monde cherche à attirer des clients en limitant les coûts des campagnes marketing.

Pendant les WSOPE, des milliers de joueurs viennent y participer, ce qui a aussi pour conséquence d’augmenter le chiffre d’affaires des hôtels du groupe et la notoriété du groupe. Cependant, les WSOPE ne constituent pas une occasion de faire des profits pour le groupe, il s’agit juste de vitrine. D’ailleurs, l’essentiel des revenus du casino d’Enghien-les-Bains provient des machines à sous, soit 150 millions d’euros et non du poker

Un casino de riche

Marc Karcher espère étendre les activités du groupe Barrière et implanter un nouveau casino à Enghien-les-Bains. Ce nouvel établissement sera réservé aux gros joueurs. Par ce terme, il désigne les riches de ce monde tels que les princes du Qatar, qui sont des clients réguliers du casino. Le groupe exploite déjà ce type de clients avec des tables de roulettes à la mise minimale de 500 euros. « Ce qui est bien avec ce genre de clients c’est qu’ils peuvent perdre un million d’Euros dans la soirée et quand même partir d’ici avec le sourire »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *