Accueil

Les petites habitudes à écarter pour être un bon joueur de poker

Pour devenir un joueur d’exception au poker, il convient de s’informer au maximum sur le jeu. Il est aussi recommandé de s’intéresser aux mauvaises habitudes qui pourraient nuire à une partie. Celles-ci peuvent varier de la manière de jouer jusqu’aux réactions face à une bonne ou une mauvaise main. Au poker, chaque coup et surtout chaque geste peuvent en effet se révéler décisifs.

Impatience et nervosité

Tous les joueurs professionnels qui dispensent des conseils aux néophytes s’accordent à dire que l’impatience figure parmi les pires ennemis au poker. Elle pousse en effet à entreprendre des actions irréfléchies et impulsives qui peuvent gâcher toute une performance. Dans la majorité des cas, un joueur impatient ne pourra pas s’empêcher de vérifier systématiquement ses cartes avant son tour. Du coup, chaque fois qu’il tombera sur une mauvaise main, il se couchera immédiatement ce qui révèlera son niveau et son jeu à ses adversaires. Ces derniers auront alors tout le loisir d’imposer leur rythme et de prendre le contrôle de la partie. Aussi, pour éviter une telle situation, il est toujours intéressant de garder son calme afin de repérer le moment idéal pour folder.

À noter que cette mauvaise habitude peut également pousser le joueur à tenter de lire le jeu de son adversaire de droite. Malheureusement, l’impatience et la subtilité ne font pas bon ménage. Un joueur impatient qui tente de lire le jeu de son adversaire de droite avant de folder se fera systématiquement repérer. Il sera alors mis à nu puisque ce dernier saura qu’il possède une mauvaise main. Il est en effet peu probable qu’un joueur impatient avec un excellent jeu prenne la peine de lire le jeu de son adversaire avant de jouer. Pour qu’une telle technique fonctionne, il faudrait l’applique lors de chaque tour indépendamment de la qualité de la main.

Jouez avec ses jetons

Une autre habitude à abandonner consiste à compter ses jetons avant une mise. Cela dévoile en effet soit un manque de confiance causée par une main faible, soit l’inverse. Dans tous les cas, il est déconseillé de compte ses jetons lorsqu’on est au centre de l’attention. Enfin, pour rester dans cette thématique, il peut aussi se révéler pénalisant de regarder ses jetons quand on touche le flop. À nouveau, une telle action dévoilera le statut d’amateur de son auteur. Dans l’idéal, il est toujours intéressant de fixer, son adversaire pendant le croupier déballe, le flop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>