Accueil

Bienvenue sur Top Poker Bonus,
le Guide des Meilleures Salles de Poker !

Vous êtes passionné de poker ou vous souhaitez juste découvrir ce jeu ? Vous êtes sur le bon site. Nous avons créé ce site afin de vous faire partager notre expérience des jeux en ligne (Poker, Jeux de casino en ligne et Paris Sportifs).

Toutes les salles de Poker présentes sur ce site ont été testées par nos soins afin de vos garantir un maximum de fiabilité. Ainsi, en vous inscrivant par le biais de notre site, vous disposez d’une part de la fiabilité de la salle de jeu mais également des meilleurs bonus de jeu disponibles sur internet. Nous négocions avec chaque salle de poker pour obtenir les meilleurs bonus de bienvenue et vous en faire profiter. Ces bonus sont très utiles pour augmenter considérablement vos gains ou tout simplement pour débuter sans risque.

Pourquoi choisir de jouer au poker en ligne ?

De nombreuses personnes jouent au poker sur table. Cette activité est un loisir très passionnant mais s’adonner au poker en ligne présente de nombreux avantages que le poker classique ne possède pas. D’une part, si vous avez une envie soudaine de jouer au poker, il vous suffit d’allumer votre ordinateur pour commencer une partie. Ceci est bien plus rapide que de se déplacer pour aller jouer dans une salle de poker terrestre. De plus, le nombre de joueur connecté à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit est tellement grand que vous pourrez démarrer une partie sans problème contre plusieurs milliers de joueurs.

Quelle salle de poker en ligne choisir ?

Ma salle de poker préférée est Winamax.fr, qui propose incontestablement la meilleure offre sur le marché français aujourd'hui. Vous pouvez vous inscrire à Winamax en cliquant ici.

Comment jouer au poker en ligne ?

Pour jouer au poker en ligne, il vous faut, dans la plupart des cas, installer un logiciel. Ce logiciel, de petite taille se télécharge directement sur le site internet de la salle de poker. Une fois téléchargé, vous allez créer un compte qui vous permettra d’avoir une identité sur le site en question. En moins de 5 minutes, vous serez prêt pour jouer votre première partie en ligne ! Attention, lors de la création de votre compte, ne communiquez pas d’informations erronées sous peine de voir votre compte fermé et de ne pas pouvoir retirer vos gains. Les salles de poker procèdent à une vérification de votre identité comme stipulée par la loi (ARJEL).

Le Poker et la légalité ?

Toutes les salles de Poker présentées sur ce site possèdent les autorisation nécessaire de la part de l'ARJEL pour exercer légalement leur activité en France. Cela signifie que vous pouvez jouer légalement et sans contrainte sur les sites de Poker présentés. Un logo "Agrée ARJEL" est visible dans la description de la salle de poker si celle-ci est conforme à la législation française.

Nous vous rappelons qu'il faut être majeur pour pouvoir jouer au poker en ligne.

Rapide résumé des Global Poker Index 2020

Le monde du poker a rendu hommage à ses meilleurs joueurs lors des Global Poker Awards. La cérémonie s’est déroulée le 6 mars à Las Vegas et elle a été retransmise en direct sur PokerGo. Elle a été présentée par Mario Ho et Drea Renee. Comme d’habitude, les lauréats étaient majoritairement anglophones. Le prestigieux titre de joueur de l’année GPI quant à lui a été décerné à Alex Foxen pour la deuxième année de suite.

Les champions conservent leur titre

Les Global Poker Awards récompensent les meilleures performances sur l’année écoulée dans les différents circuits professionnels. L’édition 2020 s’est déroulée le 6 mars à Las Vegas. Elle a mis à l’honneur les pokeristes qui ont brillé durant la saison 2019. La cérémonie a commencé avec la remise du prix de la joueuse GPI de l’année. Il a été décerné à Kristen Bicknell pour la troisième année consécutive. Il faut dire que la star du poker féminin enchaîne les performances d’anthologie. Elle est présente sur les plus gros festivals et termine régulièrement dans l’argent. Elle est également particulièrement active sur les réseaux afin de promouvoir le poker. Pour rappel, la Canadienne forme la deuxième moitié du couple de poker le plus populaire. Son compagnon, Alex Foxen est également un acteur incontournable de la scène professionnel. D’ailleurs, il a remporté le titre de joueur de l’année GPI lors des Global Poker Award. Il avait déjà décroché la récompense en 2019 pour ses performances sur la saison 2018. Le couple n’est toutefois pas le seul à avoir conservé son titre. Lex Veldhuis et Andrew Neeme ont aussi conservé leur couronne. Enfin, Drew Amato a aussi remporté le prix de la photo de l’année pour la deuxième fois d’affilée.

Les autres lauréats

D’autres prix prestigieux ont été décernés au cours de la cérémonie. Le membre du Poker Hall of Fame, Johnny Chan, par exemple, a gagné le titre de Poker Icon. La récompense de personnalité de l’année quant à elle a été offerte à Jonathan Little. De son coté, Stephen Chidwick a décroché le titre d’Adversaire le plus redoutable tandis que Robert Campbell a été élu Breakout Player of the Year. Enfin, le PokerStars Players Championship Bahamas a été sacré évènement de l’année 2019.

Éric Afriat remporte son troisième titre WPT

Le joueur de poker Éric Afriat vient de rejoindre le cercle fermé des triples vainqueurs d’un Main Event WPT. Il s’est en effet imposé lors d’un tournoi à 5 000 dollars au casino de Fallsview. Il s’est retrouvé face à Marc-Olivier Carpentier-Perrault en head’s up. Le duel a duré 5 mains. Cette victoire permet également à Éric Afriat de cumuler 4 millions de dollars de gains en ligne. 

Et de trois !

Le mois de février a été particulièrement marquant pour le joueur Éric Afriat. Il est en effet parvenu à signer sa 3e victoire dans un Main Event WPT. L’évènement a réuni 594 joueurs pour 75 places payées et une cagnotte de 1,9 million d’euros. Il s’est déroulé au casino de Fallsview. Éric Afriat a affronté de nombreux pokeristes de renom sur son chemin vers la victoire. Il s’est notamment retrouvé face au champion en titre, Demo Kiriopoulos. Ce dernier a malheureusement chuté à la 5e place. Il est malgré tout reparti avec 125 850 dollars canadiens en poche. Le duel final quant à lui s’est déroulé entre Éric Afriat et Marc-Olivier Carpentier-Perrault.

Le futur gagnant a abordé cette confrontation avec un léger avantage. Il menait en effet à 50 blindes contre 40. Après 5 mains, il a réussi à éjecter son adversaire. Marc-Olivier s’est consolé avec 356 180 dollars canadiens. Éric Afriat quant à lui est reparti avec 353 000 euros ainsi que la satisfaction de faire partie des triples vainqueurs WPT. Il rejoint une liste de prestige qui compte des légendes comme Gus Hansen, Carlos Mortensen et Anthony Zinno. Pour rappel, le record est toujours détenu par Darren Elias avec 4 victoires WPT.

À un doigt

Pendant qu’une page de l’histoire du poker était en train d’être écrite au WPT Canada, l’ambiance s’est révélée diamétralement opposée au WPT Germany à Rozvadov. Hossein Ensan a en effet échoué dans sa quête d’une triple couronne. Il avait déjà remporté une victoire EPT et WSOP. Il a malheureusement chuté à la 7e place. À noter que le tournoi a réuni 510 entrants pour un prizepool de 1,5 million d’euros. Il a été remporté par Christopher Puetz qui signe donc sa première victoire marquante.

Le joueur d’échec Magnus Carlsen rejoint la team Unibet

Le bookmaker Unibet est réputé pour engager les meilleurs ambassadeurs pour promouvoir son image. Il compte déjà de nombreuses vedettes du sport dans son équipe comme le double champion du monde de Formule 1, Mika hakkinen. Cette année, il a décidé d’intégrer Magnus Carlsen. Le Champion du monde et Grand Maître aux échecs a annoncé la nouvelle lors d’une conférence de presse en Suède au début du mois de février.

La famille s’élargit

Le CEO du groupe Kindred a réuni la presse à Stockholm le 3 février afin d’annoncer l’arrivée d’un nouvel ambassadeur. Il s’agit du Champion du Monde d’échecs, Magnus Carlsen. L’homme est un passionné de poker depuis longtemps. Il y joue de manière régulière sur différentes plateformes en ligne. Lors d’une interview, il a confié s’adonner au poker afin de se relaxer après une journée aux échecs. Il rejoint donc la longue liste des vedettes sportives devenues ambassadeur de la marque phare du groupe Kindred, Unibet. À noter que celle-ci est partenaire de la FIDE depuis 2018. Elle sponsorise aussi les championnats du monde d’échecs. Unibet figure parmi les bookmakers les plus connus au monde. Il opère sur plusieurs marchés, dont les plus stricts et performants. Il est, par exemple, présent en Belgique qui est considérée comme une référence en matière de régulation.

Unibet propose aussi ses offres aux joueurs britanniques. Pour rappel, le Royaume-Uni est le marché le plus important d’Europe que ce soit en termes d’envergure ou de chiffre d’affaires. En rejoignant Unibet, Magnus Carlsen intègre donc une maison prestigieuse. Il va désormais avoir l’opportunité de profiter de l’image du bookmaker pour booster sa carrière et ses revenus publicitaires. Unibet, de son côté, s’est tourné vers le Champion afin de séduire la communauté des joueurs d’échecs. Celle-ci compterait 600 millions d’adhérents ce qui constitue un marché incroyable pour le bookmaker.

Un génie des échecs

Magnus Carlsen est né le 30 novembre 1990 à Tonsberg en Norvège. Surnommé le Mozart des échecs, il est considéré comme un génie des échecs. D’ailleurs, en 2014, il a battu le record de point de Garry Kasparov au classement Elo. Il cumulait 2 882 points, soit 32 de plus que le Russe. Depuis, il a largement amélioré ce score en atteignant la barre des 2 872 points en 2019. Aujourd’hui, il est toujours numéro 1 et champion du monde en titre.

Le fondateur de Pokerstars se rend aux autorités après 9 ans de cavale

La saga Scheinberg vient de prendre un tournant inattendu. Le fondateur de PokerStars s’est rendu à la justice américaine le vendredi 17 janvier après 9 ans de cavale. Il est poursuivi pour fraudes, blanchiment d’argent et exercice illégal des jeux dans le cadre du Black Friday. Devant les juges, il a plaidé non-coupable et a réglé une caution d’un million de dollars. Il a retrouvé la liberté après avoir remis ses passeports à la justice.

Le Black Friday

L’histoire du Black Friday remonte au vendredi 15 avril 2011. Ce jour-là, l’opérateur de poker le plus célèbre au monde a été mis en examen pour fraude bancaire, blanchiment d’argent et activités de jeu illégales. L’affaire a été confiée au ministère de la Justice des États-Unis et impliquait plusieurs dirigeants de PokerStars, Full Tilt Poker et Absolute Poker. Ils auraient utilisé des méthodes frauduleuses pour circonvenir la législation en vigueur en matière de jeux d’argent. Leurs malversations a été dévoilées au FBI par Daniel Tzvetkoff. L’homme était en procès contre PokerStars et Full Tilt Poker. Ces deux compagnies lui réclamaient 100 millions de dollars. En 2009, il a été arrêté à Las Vegas. Pour réduire sa peine, il aurait négocié avec la justice. Celle-ci acceptait de réduire sa sentence s’il livrait certaines informations au FBI. Suite à l’affaire, PokerStars a décidé de fermer son site aux Américains. Après un long procès, un accord est conclu le 31juillet 2012. Le gouvernement américain met fin aux procédures civiles de saisie. En contre-partie, PokerStars s’est engagé à rembourser les joueurs et à payer 547 millions aux USA.

Le dernier survivant

Le fondateur de PokerStars figurait parmi les principaux accusés dans le Black Friday. Il a cependant réussi à échapper à la justice contrairement à ses collaborateurs. Sa cavale aura duré 9 ans. A noter que pendant ce temps, il a malgré tout continué à faire progresser sa société. En 2014, il est même parvenu à négocier son rachat par la firme Amaya Gaming pour 4,9 milliards de dollars. Le 17 janvier 2020, Isai Scheinberg s’est finalement rendu à la justice américaine. Il aurait négocié un accord avec le procureur fédéral afin de réduire sa peine. Il a malgré tout été obligé de régler une caution d’un million de dollars et de rendre ses passeports.

Après ses accusations de triche, Mike Postle est introuvable

Durant le mois d’octobre 2019, le joueur de poker Mike Postle a ébloui le monde avec ses prouesses au Stones Gambling Hall en Californie. Il a en effet partagé ses parties de cash-game en live sur le web. Ses spectateurs ont donc eu tout le loisir d’admirer ses nombreux coups audacieux et démentiels. Comme il fallait s’y attendre, son taux de réussite trop élevé a suscité la curiosité de certains observateurs. Après avoir enquêté, ils l’ont accusé de triche et ont saisi la justice américaine pour l’obliger à rembourser l’intégralité de ses gains. Depuis, il a complètement disparu des radars.

Catch me if you can

Après son spectacle au Stones Gambling Hall, Mike Postle se retrouve dans la tourmente. Il est poursuivi par une association de joueurs qui l’accuse d’avoir triché durant ses parties de cash-game. Au mois de décembre 2019, les services de justice se sont rendus au domicile de Mike Postle pour lui remettre sa convocation à comparaître devant les tribunaux. Malheureusement, le champion américain a refusé de leur ouvrir la poste. Depuis, il a pris la fuite et personne ne connaît sa position actuelle. À noter qu’il a toujours plaidé son innocence. Il l’a notamment fait lors d’un Podcast réalisé par Mike Matusow. Son comportement indique cependant le contraire. La justice a tenté de le joindre plus de 6 fois entre décembre et janvier. De son côté, l’avocat choisi par les plaignants a également essayé d’entrer en contact avec le joueur. Me VerStandig se serait même déplacé jusqu’à son domicile pour tenter de le surprendre. Sa tentative a cependant échoué ce qui l’a poussé à se tourner directement vers les représentants légaux de Mike Postle. Tout comme leur client, ces derniers ont refusé d’établir un dialogue avec Me VerStandig.

Mission accomplie ?

Le comportement de Mike Postle est particulièrement suspect. Il semble montrer qu’il n’a aucun argument valable pour plaider son innocence. Malheureusement pour lui, sa technique pour éviter la justice ne le protégera pas longtemps. Les lois américaines prévoient en effet une alternative pour ce type de cas. La justice peut se réserver le droit de statuer sans la présence de l’accusé. Pire, Mike Postle pourrait aggraver son cas en continuant à fuir comme il le fait.

Antoine Saout gagne un nouveau tournoi de poker à Las Vegas

Après deux performances satisfaisantes à Londres, le joueur de poker Antoine Saout fait à nouveau parler de lui. Lors d’un tournoi annexe au World Poker Tour Five Diamond World Poker Classic, il est parvenu à décrocher la victoire. Il a remporté un side Shot Clock à 1 100 dollars pour repartir avec 55 404 dollars.

Et de trois !

Le tricolore Antoine Saout enchaîne les bons résultats. Il a d’ailleurs terminé l’année 2019 sur trois performances notables. Lors du GUKPT Grand Final, il est parvenu à se hisser à la 4e place après un excellent parcours. Il a été éliminé par le futur gagnant, Ben Winsor. À noter d’ailleurs que celui-ci est devenu le premier joueur de l’histoire du Grosvenor UKPT à remporter 3 victoires sur le Main Event. Il est également parvenu à décrocher le titre de premier double vainqueur du Grand Final. Grâce à sa 4e place, Antoine Saout est reparti du festival avec 49 490 livres en poche. Plus tôt dans la semaine, il s’était déjà illustré lors du HR 888pokerLive Festival. Il est également arrivé 4e après avoir à nouveau affronté Benjamin Winsor. Cette fois-ci, cependant, l’Anglais ne raflera pas la mise. Il se contentera d’une deuxième place derrière Chris Moorman.

Grâce à ces deux 4eme places, Antoine Saout a passé la barre des 8 millions de dollars de gains en carrière. Il était donc en confiance lors de son arrivée à Las Vegas pour le World Poker Tour Five Diamond World Poker Classic au Bellagio. Il a pris part à un tournoi annexe à 1 100 dollars l’entrée ayant réuni 204 entrants. Après un parcours toujours impressionnant, il est parvenu à se débarrasser de tous ses adversaires pour se hisser à la première marche du podium. Cette victoire lui permet à la fois d’empocher 55 404 dollars et de clôturer une série admirable de succès.

Un ticket de 33 € pour un tournoi qui lui rapporte 118,000 €

Le joueur de poker Adrian Eugen vient de vivre un moment exceptionnel. Après s’être qualifié en ligne sur 888Poker pour participer au Main Event du festival 888Poker Live London, il est parvenu à se hisser à la première place. Cette victoire lui permet d’empocher la coquette somme de 118 000 euros et de réaliser un des meilleurs retours sur investissement. Il n’aura en effet dépensé que 33 euros pour réussir cet exploit !

Un parcours exceptionnel

Le joueur de poker Adrian Eugen est officiellement entré dans la cour des grands. Lors du festival 888Poker Live à Londres, il est parvenu à s’imposer lors du Main Event. Le tournoi a enregistré 518 entrants pour un buy-in de 1 100 livres. L’aventure a été riche en émotion pour le Roumain. Il s’est en effet retrouvé en difficulté à de nombreuses reprises. Lors du dernier jour, il a d’ailleurs dû puiser dans ses dernières ressources pour rejoindre le head’s up. Il s’est retrouvé face à Leon Louis. À l’entame de cet ultime duel, il avait l’avantage. Malheureusement pour lui, son adversaire a rapidement retourné la situation en sa faveur. Après avoir flirté avec l’élimination, Adrian Eugen a toutefois réussi à se resaisir. Il s’est donc imposé pour empocher 118 000 euros, son plus grand gain en carrière. À 41 ans, il peut donc se targuer d’avoir à la fois réussi dans les affaires et le poker. Adrian Eugen est en effet un entrepreneur originaire de Bucarest. À noter qu’il partage son patronyme avec un autre grand champion, Adrian Constantin, le vainqueur du Main Event 888Poker Live Barcelona en juin 2018.

Un tournoi passionnant

Le Main Event a été particulièrement intense. Au total, ils sont 63 à avoir terminé dans l’argent. Ils se partageront une cagnotte de 512 820 livres. Parmi les performances notables, il faut citer celle du Français François Pirault. Il est parvenu à se hisser à la 20e place pour empocher 4 460 livres. La table finale quant à elle a regroupé 9 participants. Les premiers à avoir été éliminés sont Bhavin Khatri, José Gomez, Valdir Dos Santos et Nikolay Ponomarev. À la 5e et à la 4e place, on retrouve Aleksandrs Golubevs et Egidijus Alsauskas. Finalement, la dernière place du podium a été gagnée par l’Allemand Manuel Bueno.

Daniel Negreanu devient ambassadeur de la room GG Poker

Après sa mésaventure avec le WSOP Player of the Year, Daniel Negreanu refait l’actualité avec la signature d’un nouveau contrat. Il a en effet été engagé par la room GGPoker pour devenir son ambassadeur officiel. Le joueur a annoncé la nouvelle sur ses réseaux sociaux à travers une vidéo d’une minute sur le Strip. Il rejoint une équipe déjà bien garnie qui compte notamment des stars comme Bryn Kenney dans ses rangs.

Une nouvelle aventure

Le joueur de poker Daniel Negreanu se prépare à vivre une nouvelle étape de son histoire. Après son excellent parcours chez PokerStars, il a choisi de se séparer la room pour chercher de nouveaux partenariats. Au cours de la semaine du 18 novembre, il a finalement trouvé un contrat. Il a en effet été approché par la room GGPoker. Les deux parties ont trouvé un arrangement et Daniel Negreanu va devenir le nouvel ambassadeur de la plateforme. Pour rappel, GGPoker est un opérateur qui s’est rapidement fait un nom grâce à ses tournois. Sur ses dernières séries, elle a mis en jeu une cagnotte globale de 50 millions. Selon Daniel Negreanu, la room s’est rapidement améliorée pour proposer une expérience fluide et confortable à ses joueurs. Il apprécie particulièrement son application mobile. Celle-ci propose notamment l’option Staking qui permet de vendre et de racheter des parts en se basant sur les statistiques des joueurs. Pour célébrer comme il se doit leur nouvelle collaboration, GGPoker et Daniel Negreanu ont mis en place un challenge inédit. Celui-ci garantit 100 000 dollars de prix. Une nouvelle formule de bienvenue a également été conçue. Elle permet aux joueurs de profiter d’un supplément de 200 % sur leur premier dépôt. Le plafond est fixé à 1 000 dollars.

Un joueur de classe mondiale

Daniel Negreanu fait partie de l’ancienne génération. Il est le symbole d’une époque révolue qu’il a su marquer par ses performances. Au cours de sa carrière, il a accumulé 6 bracelets WSOP et remporté presque 40 millions de dollars. Il a longtemps été le visage de PokerStars. Les deux parties ont malheureusement mis fin à leur partenariat en mai 2019. Selon certaines rumeurs, le joueur n’a pas apprécié la nouvelle approche de la room. Son rapprochement avec GGPoker semble confirmer cette hypothèse.

Elky renoue avec le succès aux WSOP

Après une traversée du désert qui aura duré 91 mois, le champion français Elky renoue avec la victoire. Il s’est imposé en live lors du Colossus WSOP Europe face à 2 737 adversaires. Cette performance lui permet de décrocher son deuxième bracelet ainsi que 190 375 euros. Il reste également le numéro 1 de la All Time List France.

Longue attente

Le joueur de poker français Bertrand Grospellier a brillé lors du Colossus WSOP Europe. Il s’est imposé face à 2 737 adversaires pour empocher 190 375 euros. Cette victoire lui permet de décrocher son deuxième bracelet et de mettre fin à une série de 91 mois sans signer de première place. Le tricolore a bataillé pour remporter le gros lot à Rozvadov. À l’entame de l’ultime journée, il était dans le milieu du paquet à 11 left. Heureusement, il va rapidement trouver son rythme de croisière. Après plusieurs jolis coups, il affronte Avraham Dayan en head’s up dans un duel d’anthologie. Bertrand Grospellier est entrée dans l’histoire avec cette réussite au Colussus WSOP Europe. Il est en effet le deuxième Français à posséder deux bracelets. Il reste également numéro un de la All Time Money List France qui regroupe les plus gros gagnants du circuit professionnel. Enfin, il convient de noter qu’avant cette victoire, le dernier fait d’armes d’Elky remontait en 2017. Il avait terminé runner-up du One Drop pour empocher 2 millions de dollars. Il s’était incliné face à Doug Polk dans le dernier duel.

Un tournoi de prestige

Le Colossus WSOP Europe était l’ultime étape de la saison pour les joueurs de poker professionnel. Il revêtait donc une importance particulière surtout pour ceux qui étaient en course pour le WSOP Player of The Year. Shaun Deeb figure parmi ceux-ci. Il a d’ailleurs pris part à l’Event 15 remporté par Elky. Il devait terminer 5e pour décrocher le fameux titre. Malheureusement, il a échoué à la 11e place. Cette contre-performance a permis à Daniel Negreanu de décrocher son 3e titre. D’autres grands noms ont également profité de l’occasion pour briller. Lors de l’Event 15, Marian Kubis et Mick Heder ont réussi à se hisser dans le top 5 avec Dieter Becker.

Le Partouche Poker Tour devrait revenir l’année prochaine

L’univers du poker a vécu un moment d’hystérie au cours du mois d’octobre. La tweetosphère s’est enflammée lorsque Patrick Partouche a publié un tweet pour annoncer le retour du Partouche Poker Tour. Depuis, les informations concernant le festival sont rares. Il semblerait cependant que la finale se jouera à Cannes en septembre 2020. Un circuit de qualification sera également organisé avec la participation de Texapoker.

Une finale à Cannes

Le RMC Poker Show n’a pas encore fait d’annonce officielle, mais l’information semble être véridique. Le Partouche Poker Tour fera bien son retour en 2020. La finale du festival aura lieu à Cannes durant le mois de septembre. Elle se jouera au Palm Beach puis sur le roof-top. Cette ultime étape sera diffusée en direct à la télévision. Les joueurs qui désirent y prendre part auront le choix entre deux voix. Ils peuvent payer directement le buy-in fixé à 7 000 euros ou gagner leur place lors des satellites. L’organisateur a en effet prévu une série de tournois annexes. Ceux-ci seront divisés en deux catégories. Les premiers sont des satellites live à 125 euros qui permettront de gagner un pack de 1 200 euros pour les seconds. Ces super-satellites quant à eux mettront en jeu une entrée pour la finale. À noter que les joueurs pourront directement participer à ces tournois en réglant le buy-in de 1 000 euros.

Des SNG dans tous les Partouche

Le retour du Partouche Poker Tour promet de faire du grand bruit durant la saison 2020. Il faut dire qu’il s’agit d’un des festivals les plus appréciés par les joueurs. Sa nouvelle édition différera cependant des précédentes. Le format a en effet été revu pour ajouter plus de piment. Les qualifications notamment ont été enrichies. En dehors des satellites cités précédemment, des SNG dédiés seront aussi organisés dans les salles Partouche. Un ticket qualificatif sera mis en jeu lors de chaque partie. Les plus gros casinos quant à eux mettront en place des MTT hebdomadaires. Les qualifications live débuteront le 1er novembre. Cerise sur le gâteau, un super-satellite sera organisé à l’étranger. Le groupe Partouche devrait distribuer des packages d’une valeur de 8 000 euros aux vainqueurs.