Accueil

Des nouvelles des futurs clubs de jeux à Paris

Après un long silence, la question des cercles de jeux à Paris vient enfin d’être discutée en Conseil des Ministres. Elle s’inscrit dans le cadre du projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain. Ce dernier a été porté par le ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales et le ministre de l’intérieur ainsi que la secrétaire d’État chargée des collectivités territoriales.

Lutte contre le blanchiment d’argent

Le projet de loi présenté en Conseil des Ministres le 3 aout relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain contient un volet sur la règlementation des cercles jeux parisiens. Celui-ci vise à abroger le régime des cercles de jeux pour expérimenter une nouvelle catégorie d’établissements. En clair, il vise à remplacer les cercles de jeux associatifs en clubs anglais. Ceci afin de faciliter la lutte contre le blanchiment d’argent. Les clubs anglais sont en effet soumis à un régime fiscal particulier qui offre une meilleure visibilité de la comptabilité. Désormais le préfet de Paris peut prendre la décision d’ouvrir ce type d’établissements. À noter toutefois qu’ils seront limités à 5 pour un meilleur contrôle.

La fin des cercles de jeux

Depuis 2007, le gouvernement a lancé une véritable chasse aux sorcières contre les cercles de jeux. Au total, 13 établissements seront fermés pour fraudes fiscales et blanchiment d’argent. Cette opération a permis d’attirer l’attention des grands décisionnaires sur le problème des cercles de jeu. En 2015, le rapport Duport a permis de déterminer une stratégie idéale pour lutter contre le blanchiment d’argent et pour assainir ce type d’établissements. Elle consistait à transformer les cercles de jeux en clubs anglais, des établissements commerciaux proches des casinos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *