Accueil

Le fondateur de Pokerstars se rend aux autorités après 9 ans de cavale

La saga Scheinberg vient de prendre un tournant inattendu. Le fondateur de PokerStars s’est rendu à la justice américaine le vendredi 17 janvier après 9 ans de cavale. Il est poursuivi pour fraudes, blanchiment d’argent et exercice illégal des jeux dans le cadre du Black Friday. Devant les juges, il a plaidé non-coupable et a réglé une caution d’un million de dollars. Il a retrouvé la liberté après avoir remis ses passeports à la justice.

Le Black Friday

L’histoire du Black Friday remonte au vendredi 15 avril 2011. Ce jour-là, l’opérateur de poker le plus célèbre au monde a été mis en examen pour fraude bancaire, blanchiment d’argent et activités de jeu illégales. L’affaire a été confiée au ministère de la Justice des États-Unis et impliquait plusieurs dirigeants de PokerStars, Full Tilt Poker et Absolute Poker. Ils auraient utilisé des méthodes frauduleuses pour circonvenir la législation en vigueur en matière de jeux d’argent. Leurs malversations a été dévoilées au FBI par Daniel Tzvetkoff. L’homme était en procès contre PokerStars et Full Tilt Poker. Ces deux compagnies lui réclamaient 100 millions de dollars. En 2009, il a été arrêté à Las Vegas. Pour réduire sa peine, il aurait négocié avec la justice. Celle-ci acceptait de réduire sa sentence s’il livrait certaines informations au FBI. Suite à l’affaire, PokerStars a décidé de fermer son site aux Américains. Après un long procès, un accord est conclu le 31juillet 2012. Le gouvernement américain met fin aux procédures civiles de saisie. En contre-partie, PokerStars s’est engagé à rembourser les joueurs et à payer 547 millions aux USA.

Le dernier survivant

Le fondateur de PokerStars figurait parmi les principaux accusés dans le Black Friday. Il a cependant réussi à échapper à la justice contrairement à ses collaborateurs. Sa cavale aura duré 9 ans. A noter que pendant ce temps, il a malgré tout continué à faire progresser sa société. En 2014, il est même parvenu à négocier son rachat par la firme Amaya Gaming pour 4,9 milliards de dollars. Le 17 janvier 2020, Isai Scheinberg s’est finalement rendu à la justice américaine. Il aurait négocié un accord avec le procureur fédéral afin de réduire sa peine. Il a malgré tout été obligé de régler une caution d’un million de dollars et de rendre ses passeports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>