Accueil

Bienvenue sur Top Poker Bonus,
le Guide des Meilleures Salles de Poker !

Vous êtes passionné de poker ou vous souhaitez juste découvrir ce jeu ? Vous êtes sur le bon site. Nous avons créé ce site afin de vous faire partager notre expérience des jeux en ligne (Poker, Jeux de casino en ligne et Paris Sportifs).

Toutes les salles de Poker présentes sur ce site ont été testées par nos soins afin de vos garantir un maximum de fiabilité. Ainsi, en vous inscrivant par le biais de notre site, vous disposez d’une part de la fiabilité de la salle de jeu mais également des meilleurs bonus de jeu disponibles sur internet. Nous négocions avec chaque salle de poker pour obtenir les meilleurs bonus de bienvenue et vous en faire profiter. Ces bonus sont très utiles pour augmenter considérablement vos gains ou tout simplement pour débuter sans risque.

Pourquoi choisir de jouer au poker en ligne ?

De nombreuses personnes jouent au poker sur table. Cette activité est un loisir très passionnant mais s’adonner au poker en ligne présente de nombreux avantages que le poker classique ne possède pas. D’une part, si vous avez une envie soudaine de jouer au poker, il vous suffit d’allumer votre ordinateur pour commencer une partie. Ceci est bien plus rapide que de se déplacer pour aller jouer dans une salle de poker terrestre. De plus, le nombre de joueur connecté à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit est tellement grand que vous pourrez démarrer une partie sans problème contre plusieurs milliers de joueurs.

Quelle salle de poker en ligne choisir ?

Ma salle de poker préférée est Winamax.fr, qui propose incontestablement la meilleure offre sur le marché français aujourd'hui. Vous pouvez vous inscrire à Winamax en cliquant ici.

Comment jouer au poker en ligne ?

Pour jouer au poker en ligne, il vous faut, dans la plupart des cas, installer un logiciel. Ce logiciel, de petite taille se télécharge directement sur le site internet de la salle de poker. Une fois téléchargé, vous allez créer un compte qui vous permettra d’avoir une identité sur le site en question. En moins de 5 minutes, vous serez prêt pour jouer votre première partie en ligne ! Attention, lors de la création de votre compte, ne communiquez pas d’informations erronées sous peine de voir votre compte fermé et de ne pas pouvoir retirer vos gains. Les salles de poker procèdent à une vérification de votre identité comme stipulée par la loi (ARJEL).

Le Poker et la légalité ?

Toutes les salles de Poker présentées sur ce site possèdent les autorisation nécessaire de la part de l'ARJEL pour exercer légalement leur activité en France. Cela signifie que vous pouvez jouer légalement et sans contrainte sur les sites de Poker présentés. Un logo "Agrée ARJEL" est visible dans la description de la salle de poker si celle-ci est conforme à la législation française.

Nous vous rappelons qu'il faut être majeur pour pouvoir jouer au poker en ligne.

Phil Ivey et Devilfish nommés au Hall of Fame du Poker

Les deux nouveaux membres du Hall of Fame du poker ont été dévoilés en marge de la table finale du Main Event des World Series of Poker. Les heureux élus sont Phil Ivey et Devilfish. Le premier figure parmi les meilleurs joueurs de l’histoire tandis que le second a grandement participé à la promotion du poker.

Deux icônes du poker

Phil Ivey a toujours été pressenti comme un futur membre du Hall of Fame. Malgré tout, personne n’aurait pu deviner que son intronisation aurait lieu cette année. Le joueur venait à peine d’être éligible. Pour rappel, il faut en effet avoir 40 ans pour entrer dans le club. Il semblerait cependant que sa carrière ait séduit les membres du jury. Celle-ci se révèle d’ailleurs exceptionnelle. Au cours de ses nombreuses années en tant que joueur professionnel, Phil Ivey a remporté 10 bracelets WSOP et près de 24 millions en live. Il est intéressant de noter qu’il a débuté sa carrière à Atlantic City sous une fausse identité. Aujourd’hui, il figure parmi les personnalités les plus connues du poker. Cette popularité ne l’a heureusement pas empêché de garder la tête sur les épaules et de rester humble. Lors de son allocution, il a d’ailleurs déclaré que c’était « un honneur de rejoindre les légendes comme Chip Reese et Doyle Brunson. L’autre nouveau membre du Hall of Fame quant à lui a réussi l’exploit d’être à la fois un excellent joueur et un ambassadeur du poker. Dave Ulliot, a cumulé plus de 6 millions de dollars sur le circuit live. Il est considéré par beaucoup comme l’un des plus grands animateurs du poker moderne. La légende est malheureusement décédée en 2015. Cette intronisation à titre posthume sonne ainsi comme un hommage à ce personnage haut en couleur.

Le Hall of Fame

Le Poker Hall of Fame a été créé en 1979 avec les World Series of Poker par Benny Binion. Initialement conçu comme un coup marketing, il est devenu un véritable pilier de la culture poker. Chaque année, un jury composé par des membres vivants du Hall of Fame et des personnalités du poker se réunit pour introniser des joueurs méritants ou des ambassadeurs de ce jeu. À noter que cette année, 10 candidats étaient en lice pour une place dans le Hall of Fame.

Quels seront les deux nouveaux arrivants au Poker Hall of Fame ?

Le Poker Hall of Fame devrait accueillir au moins un nouveau membre le 21 juillet. Les World Series of Poker, qui possèdent le HoF, ont en effet publié la liste des 10 finalistes le dimanche 9 juillet. Parmi les favoris se trouvent bien entendu Phil Ivey, Matt Savage, Max Pescatori et David Chiu.

Le Poker Hall of Fame

Créé en 1979, le Poker Hall of Fame se trouve dans le casino « Binion’s Horseshoes de Las Vegas. Ce dernier accueille également les WSOP chaque année. À l’origine, le Hall of Fame a été pensé comme un coup marketing pour l’établissement. Grâce à cette attraction, il espérait en effet attirer à la fois des amateurs de poker et de simples touristes. Plus tard, le Hall of Fame a gagné en popularité ainsi qu’en valeur symbolique. Désormais, les joueurs les plus prestigieux rêvent tous de voir leur nom figurer sur celui-ci. Pour cela, il existe cependant des critères précis à respecter. Le premier impose au candidat d’avoir joué contre les meilleurs joueurs du monde. Celui-ci doit aussi prendre part à des parties high stakes. À noter que le ratio de victoires ne constitue pas un critère important, mais il peut malgré tout avoir un impact sur les chances d’intronisation. Le candidat doit aussi avoir fait preuve de consistance et gagné le respect de ses pairs pour espérer prétendre au Hall of Fame. Enfin, il doit avoir 40 ans à la date des nominations et avoir passé l’épreuve du temps. À noter que les non-joueurs peuvent aussi rejoindre le Hall of Fame. Pour cela, ils doivent contribuer à l’évolution et au succès du poker de manière nette avec des résultats durables.

L’édition 2017

Le nom des finalistes a été dévoilé le 9 juillet. Les 45 membres du jury ont jusqu’au 15 juillet pour remplir les bulletins de vote et pour les retourner au WSOP Governing Council. À noter que parmi les votants, 27 sont des membres du HoF et 18 proviennent des médias. Cette année, 8 des 10 finalistes ont déjà fait partie de la liste. Seuls deux d’entre eux sont nouveaux à savoir Phil Ivey et le producteur Mori Eskandani. Voici la liste complète des nominés :

  • David CHIU
  • Mori ESKANDANI
  • Ted FORREST
  • Thor HANSEN
  • Phil IVEY
  • Mike MATUSOW
  • Max PESCATORI
  • Matt SAVAGE
  • Huck SEED
  • David “DEVILFISH” ULLIOT

Joe McKeehen remporte un nouveau bracelet WSOP pour 311.817$

L’Américain Joe McKeehen vient de remporter un nouveau bracelet WSOP. Cette performance se présente comme un véritable comeback pour le joueur. Celui-ci avait en effet disparu des grands tournois depuis son dernier succès majeur en 2015.

Retour sur cette épopée

Joe McKeehen avait disparu des radars après sa victoire du Main Event WSOP 2015. Revenu en tant qu’outsider pour l’édition 2017, il va réussir un comeback exceptionnel. Cette épopée a toutefois mal commencé. Il occupait en effet l’avant-dernière place du classement à la reprise à 14 left lors de l’Event 38 Championship Limit lors des WSOPs. Cela ne l’a pas empêché de puiser au fond de lui pour remonter l’esprit du vainqueur et rejoindre la table finale. Malgré tout, à 3 left, il était encore short-stack. Il décide alors d’aller à tapis avec deux paires pour lancer son rush. Il remonte rapidement ce qui finit par mettre Sorel Mizzi dans une position difficile. Celui-ci se fait d’ailleurs éliminé par Talarico après s’être fait craquer un brelan. Le heads-up s’est ainsi joué entre Talarico et McKeehen. Le duel sera court grâce à l’avantage pris par McKeehen lors de son rush. Il remporte ainsi l’évènement pour 311 817 dollars. Talarico quant à lui repart avec 192 717 dollars.

D’autres faits marquants

L’Event 38 a été marqué par l’élimination prématurée de Daniel Negreanu. Celui-ci a en effet terminé 13e pour 17 894 dollars. Ian Johns et Shaun Deeb se présentent aussi comme deux autres grands absents de la table finale. Ils ont terminé respectivement 11e et 12e pour 21 318 dollars. Enfin, il convient de noter l’élimination-choc de Ben Yu. En piste pour un deuxième bracelet WSOP, il s’est incliné au pied du podium pour 97 904 dollars.

Sans vouloir jouer ce tournoi, il le remporte pour 177.985$

Shane Buchwald vient de vivre une expérience unique lors des World Series of Poker. Alors qu’il ne souhaitait pas participer à l’évènement numéro 24, il a fini au sommet du podium. Il empoche ainsi son premier bracelet WSOP ainsi que la coquette somme de 177 985 dollars.

Un Event animé

L’Event numéro 24 des WSOP a réuni 616 joueurs. Le buy-in s’élevait à 1 500 dollars pour une cagnotte de 831 600 dollars. Le tournoi s’est révélé particulièrement serré durant les premiers niveaux. Ceci grâce à la participation de nombreux joueurs de talent décorés d’un ou plusieurs bracelets WSOP. Malheureusement, ces derniers ont tous été éliminés avant la table finale. Celle-ci s’est ainsi révélée moins palpitante. Malgré tout, elle a connu quelques moments cultes notamment lors du heads-up. Celui-ci a été joué entre Venkata Tayi et Shane Buchwald. Il a été marqué par le fait que l’un de deux participants n’avait aucune intention de participer à l’Event. Shane Buchwald était uniquement venu accompagner un ami. Il aurait d’ailleurs déclaré s’être endormi sur la table à la fin du 4e niveau. Sa victoire était ainsi particulièrement inattendue. Qui plus est, il a remporté sans aucune difficulté les 6 mains du duel final.

Les autres performances marquantes

La grande déception de l’Event numéro 24 reste sans aucun doute l’élimination de Barry Greenstein. Le triple vainqueur WSOP a terminé 11e pour un gain de 9 000 dollars. Shane Fumerton a également livré une belle performance. Éliminé par Shane Buchwald, il s’est classé 4e pour un gain de 53 102 dollars.

Top 5 des comportements gagnants au poker

Jouer au poker nécessite à la fois un talent pour le jeu et pour la communication. Les parties s’apparentent en effet à de véritables sessions d’intimidation entre les participants. Pour pouvoir sortir du lot et développer son jeu, il convient ainsi de s’affirmer et d’adapter la bonne attitude. Pour cela, il existe heureusement quelques astuces et pistes de réflexion.

Développement personnel

Le meilleur moyen de jouer sereinement au poker et faire abstraction des intimidations de ses adversaires consiste à contrôler ses émotions. Un joueur qui se laisse envahir par ces dernières peut rapidement se faire éliminer, car il mettra son jeu à découvert. À noter que l’objectif ne consiste pas non plus à lutter contre ses émotions. Il suffit simplement de supprimer leur manifestation. Pour cela, la meilleure solution consiste à s’entrainer en enchainant les parties. Il s’agit en effet d’un travail sur le long terme. La méditation peut également aider, car elle permet d’apaiser son esprit. De nombreux champions de poker utilisent d’ailleurs cette technique pour se préparer avant un évènement majeur.

Les techniques plus avancées

Pour exceller au poker, il existe bien entendu des méthodes plus sophistiquées. Parmi elles se trouve le WOOP. Celle-ci consiste à aborder la situation de manière rationnelle et pragmatique. Elle permet de planifier le déroulement de la partie. Le joueur peut alors jouer tranquillement puisqu’il a déjà une stratégie établie pour chaque cas de figure et pour chaque obstacle. Le jeu de rôle peut aussi être intéressant pour se détacher de la pression ressentie lors d’une partie. La technique consiste à faire semblant d’être un acteur qui se prépare à incarner un champion de poker. Enfin, il est aussi possible d’adapter son caractère dominant au comportement de son adversaire.

Calvin Anderson remporte un 8ème titre SCOOP

Calvin Anderson vient de remporter son 8e titre SCOOP. Il a triomphé lors de l’EVENT SCOOP-13-H : 530 dollars NLHE pour un gain de 62 920 dollars. Connu comme le roi des MTT sur PokerStars, il cumule désormais 10 titres COOP.

Retour sur l’Event

Le Spring Championship of Online Poker figure parmi les circuits les plus prestigieux. Au total, il garantit un prizepool de 55 millions de dollars à travers divers Events. Le SCOOP-13-H : 530 dollars NLHE remporté par Calvin Anderson a été particulièrement suivi grâce à son pool. Celui-ci comptait en effet des stars comme le vainqueur du Main Event WSOP, Martin Jacobson. Le Suédois a malheureusement raté la finale. Il termine à la 6e place avec un gain de 9 096 dollars et 8 518 dollars de bounties. Parmi les profils intéressants se trouvait aussi Andreas Berggren. Il est reparti avec 13 586 dollars de gain et 2 766 dollars de bounties. Le head-up a quant à lui été joué entre WilsonJLD et Calvin Anderson. Le duel a été bouclé en 4 minutes. Le Brésilien repart avec 36 326 dollars et 14 070 de bounties. Calvin quant à lui encaisse 62 920 dollars de gain et 18 524 dollars de bounties.

Calvin Anderson

Calvin Anderson a déjà occupé le rang de numéro un mondial du classement PocketFives grâce à son talent pour les MTT. Grâce à cette nouvelle victoire, il porte son nombre de titres COOP à 10. En dehors des éditions du printemps, le joueur a aussi pris part au WCOOP et aux TCOOP.

Ole Schemion rase les tables à Monaco

L’Allemand, Ole Schemion, vient de remporter le High Roller à 10 300 euros du PokerStars Championshi presented by Monte-Carlo Casino. Il ajoute ainsi une nouvelle étoile à sa collection monégasque. Grâce à cette victoire, il a pu empocher la coquette somme de 274 750 euros.

Comme à la maison

Ole Schemion possède une chance insolente à Monte-Carlo. Entre 2013 et 2017, il y a remporté 5 titres. En mai 2013, il a gagné le PLO à 5300 euros lors de l’EPT Grand Final Saison 9 pour 59 200 euros. Il a également remporté l’évènement « Win The Button » pour 11 700 euros et le « NL 6-Max Turbo à 10 300 euros » pour 101 500 euros. Trois ans après, il réalise une performance exceptionnelle en s’imposant lors du Super High Roller à 100 000 euros. Cette victoire lui permet d’encaisser 1 597 800 euros. Finalement, en 2017, il décroche sa 5e étoile en remportant le High Roller d’ouverture du Pokerstars Championship. Grâce à ces nombreuses victoires, Ole Schemion figure aujourd’hui parmi les plus grands avec 12 millions d’euros de gains cumulés en carrière. Pour rappel, le joueur n’est âgé que de 24 ans.

Retour sur cet exploit

Malgré son succès final, l’aventure monégasque d’Ole Schemion a été mouvementée. Il était en effet deuxième en partant de la fin à l’entame du Jour 3. Heureusement, il a vite trouvé son rythme de croisière. En 6 h, il a réussi à éliminer tous ses adversaires et à remporter le titre. À noter que l’évènement a réuni 110 participants, dont 29 re-entries pour un prizepool de 1 067 000 euros.

Volatile38 gagne le High Roller des Winamax Series dans l’avion

Guillaume Diaz, connu sous le pseudo « Volatile38 », a finalement remporté le High Roller des Winamax Series. Il courrait après ce titre depuis 4 ans. Grâce à ce succès, il empoche la coquette somme de 73 188 euros.

Une victoire originale

Guillaume Diaz revenait du PokerStars Championship Macau vers Zurich avec une compagnie suisse lorsqu’il a réussi à décrocher ce titre. Le joueur vient ainsi de donner un tout autre sens à l’expression « s’envoyer en l’air ». Avec le 15e tapis des 48 survivants et 42 places payées à la reprise, il n’a pas hésité à enchainer les coups audacieux pour remporter le High Roller de la 18e édition des Winamax Series. Après avoir éliminé Romain Lewis, il a survolé la compétition tout en discutant avec ses fans sur les réseaux sociaux. Arrivé en head’s up et chipleader, il a décidé de conclure un arrangement financier avec Denilo93. Les deux joueurs se sont partagé une cagnotte de 124 000 euros en laissant 8 000 euros à la gagne. Guillaume a bien entendu fini par remporter le duel. Il sort ainsi victorieux d’un field de 367 joueurs, dont 83 re-entries.

Une soirée folle

Aussitôt l’évènement remporté, Guillaume Diaz a célébré sa victoire sur les réseaux sociaux avec ses followers. Selon lui, il a vécu une soirée folle en partie grâce aux nombreux messages qu’il a reçus. Il est intéressant de noter que Volatile38 était passé à un cheveu de son premier succès en 2016. Il avait terminé 4e d’un 6-max Winamax Series à 50 euros l’entrée sur deux jours avec 80 000 euros garantis.

Victoire pour Dmitry Chop au Partypoker Million Sochi

Le Main Event Partypoker Million s’est terminé sur la victoire écrasante de Dmitry Chop. Après avoir investi 1 100 dollars pour le buy-in, il repart avec la coquette somme de 225 000 dollars. La particularité de cette victoire réside dans le fait que la table finale était composée uniquement de Russes.

Retour sur le Main Event

Le Main Event PartyPoker Million s’est déroulé au Sochi Casino and Resort. À noter que le tournoi disposait de deux jours de départ en ligne joués sur Partypoker. Ces journées d’ouverture ont été suivies par 3 jours de départ live. Au total, 1 170 entrées ont été comptabilisées pour une cagnotte de 1 134 900 dollars. À noter qu’aucun des ambassadeurs Partypoker n’a réussi à atteindre les places payées. Sam Trickett, Jan-Peter Jachtmann et Natalia Brevieglieri ont tous été éliminés prématurément. Le champion quant à lui a survolé le tournoi. Son jeu était tellement bon qu’il a commencé l’ultime journée en tête du classement provisoire. Il augmentera rapidement son avance en éliminant Alexander Kuznetsov. Ce dernier termine ainsi à la 10e place et empoche 9 250 dollars. Il sera suivi par Rinat Shakirov. Le spécialiste des tournois annexes EPT n’a pas fait long feu. Il a été éjecté par Asket Aloev.

La table finale

Le premier à avoir quitté la table finale est le double vainqueur sur le festival EPT, Mikhail Korotkikh. Il est suivi par Boris Yanpolsky, Arkadij Oganisyan, Asker Aloev, Roman Koronev et Pavel Kovalenko. Le head-up s’est joué entre le futur champion et Lev Mnatskanyan. Ce dernier est reparti avec 150 000 dollars.

Michael Del Vecchio surprend tout le monde en gagnant le WPT Rolling Thunder

Michael Del Vecchio remporte son premier titre World Poker Tour avec le Rolling Thunder. Au cours d’une nuit particulièrement tendue au Thunder Valley Resort Casino, l’outsider a surpris son monde en s’imposant avec style. Au total, il empoche la coquette somme de 284 638 dollars.

Retour sur l’exploit

Le WPT Rolling Thunder a réuni 421 joueurs autour un prizepool de 1 347 200 dollars. Le buy-in était fixé à 3 500 dollars et le champion pouvait se qualifier pour le WPT Tournament of Champions de mi-avril. Mike Del Vecchio a fait preuve de beaucoup de sang-froid lors de cette compétition. Cette maitrise lui permettra d’entamer la finale en tant que chipleader. Connor Drinan sera le premier à quitter la table finale après un coup à trois qui a permis à Olivier Busquet de tripler. Il est reparti avec 52 222 dollars en poche. Il sera suivi rapidement par Olivier Busquet malgré son excellent coup. Il empoche 63 013 dollars. Quelques minutes plus tard, John Hadley perd le flip de la survie face à Mike Del Vecchio. Il remporte 81 930 dollars. Le dernier trio se livrera une bataille sans merci. Steven Tabb sera le premier à s’incliner. Le head-up entre Del Vecchio et Sorel Mizzi sera vite bouclé grâce à l’agressivité du futur vainqueur. Sorel Mizzi empoche 190 105 dollars et Mike Del Vecchio remporte 284 638 dollars ainsi que son premier titre WPT.

Un autre gagnant

Rainer Kempe a également attiré l’attention lors de cette fameuse nuit. Il est devenu le champion WPT California Swing. Il remporte 6 nuits pour le WPT LAPC 2018, un transfert gratuit jusqu’à l’hôtel sur cet évènement, 5 nuits, 500 dollars de frais pour le WPT Rolling Thunder 2018 et 1 000 dollars de frais.