Accueil

Bienvenue sur Top Poker Bonus,
le Guide des Meilleures Salles de Poker !

Vous êtes passionné de poker ou vous souhaitez juste découvrir ce jeu ? Vous êtes sur le bon site. Nous avons créé ce site afin de vous faire partager notre expérience des jeux en ligne (Poker, Jeux de casino en ligne et Paris Sportifs).

Toutes les salles de Poker présentes sur ce site ont été testées par nos soins afin de vos garantir un maximum de fiabilité. Ainsi, en vous inscrivant par le biais de notre site, vous disposez d’une part de la fiabilité de la salle de jeu mais également des meilleurs bonus de jeu disponibles sur internet. Nous négocions avec chaque salle de poker pour obtenir les meilleurs bonus de bienvenue et vous en faire profiter. Ces bonus sont très utiles pour augmenter considérablement vos gains ou tout simplement pour débuter sans risque.

Pourquoi choisir de jouer au poker en ligne ?

De nombreuses personnes jouent au poker sur table. Cette activité est un loisir très passionnant mais s’adonner au poker en ligne présente de nombreux avantages que le poker classique ne possède pas. D’une part, si vous avez une envie soudaine de jouer au poker, il vous suffit d’allumer votre ordinateur pour commencer une partie. Ceci est bien plus rapide que de se déplacer pour aller jouer dans une salle de poker terrestre. De plus, le nombre de joueur connecté à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit est tellement grand que vous pourrez démarrer une partie sans problème contre plusieurs milliers de joueurs.

Quelle salle de poker en ligne choisir ?

Ma salle de poker préférée est Winamax.fr, qui propose incontestablement la meilleure offre sur le marché français aujourd'hui. Vous pouvez vous inscrire à Winamax en cliquant ici.

Comment jouer au poker en ligne ?

Pour jouer au poker en ligne, il vous faut, dans la plupart des cas, installer un logiciel. Ce logiciel, de petite taille se télécharge directement sur le site internet de la salle de poker. Une fois téléchargé, vous allez créer un compte qui vous permettra d’avoir une identité sur le site en question. En moins de 5 minutes, vous serez prêt pour jouer votre première partie en ligne ! Attention, lors de la création de votre compte, ne communiquez pas d’informations erronées sous peine de voir votre compte fermé et de ne pas pouvoir retirer vos gains. Les salles de poker procèdent à une vérification de votre identité comme stipulée par la loi (ARJEL).

Le Poker et la légalité ?

Toutes les salles de Poker présentées sur ce site possèdent les autorisation nécessaire de la part de l'ARJEL pour exercer légalement leur activité en France. Cela signifie que vous pouvez jouer légalement et sans contrainte sur les sites de Poker présentés. Un logo "Agrée ARJEL" est visible dans la description de la salle de poker si celle-ci est conforme à la législation française.

Nous vous rappelons qu'il faut être majeur pour pouvoir jouer au poker en ligne.

Victoire suédoise pour la Battle of Malta 2016

La cinquième édition de la Battle of Malta a connu un véritable succès. Il faut dire qu’elle était particulièrement attendue par les joueurs et les amateurs de poker. Avec 1 813 entrées, cette édition pulvérise le record établi par celle de 2015. Pour rappel, cette dernière avait été marquée par la victoire de Nicolas Proust.

Une bonne performance pour les Français

Lors de l’édition 2016, Nicolas Proust figurait parmi les favoris grâce à son titre de Champion. Malheureusement, la pression était trop forte pour le joueur. Il a été éliminé dès le Jour 2 du tournoi. Malgré tout, les Français ont été à l’honneur lors de cette compétition prestigieuse. 5 d’entre eux ont en effet réussi à rentrer dans l’argent. Laurent Herlemont sera cependant le seul à se hisser au Jour 3. Il terminera à la 68e après un parcours en dents de scie. Parmi les performances notables de cette édition se trouve aussi celle de Clément Brunet Manquat. Après avoir fait partie des chip leaders, il termine 121e.

D’autres stars ont également participé à ce tournoi sans réussir à se hisser à la table finale. Parmi eux se trouvent le vainqueur de 2013, Louis Cartarius ainsi qu’Andreas Hoivold et Magnus Hedman. À noter que la première joueuse de cette édition est la Norvégienne Anne Mette Standal. Elle a terminé à la 29e place.

La table finale

La table finale s’est jouée sans aucun joueur français, mais avec 3 Suédois. Cette configuration de départ présageait déjà de l’issu de cette ultime étape. Au terme de 6 h de jeu, la victoire finale est revenue au Suédois Robert Berglund. Il repart avec 165 000 euros en poche et le titre de champion BOM 2016.

Qui Nguyen remporte le Main Event des WSOP 2016 avec 8$ millions à la clé

Le Main Event des WSOP s’est terminé sur un heads-up palpitant de 182 mains entre Qui Nguyen et Gordon Vayo. Les deux joueurs ont tout donné lors de cette ultime étape. Après plusieurs éditions sans jamais atteindre une place payée, Qui Nguyen a finalement réussi à remporter le Main Event. Il repart avec 8 millions de dollars en poche, soit 900 fois son plus gros gain en carrière.

Un véritable exploit

La table finale a duré 8 h 30 et 182 mains avant d’entamer le heads-up. Le duel s’est joué entre Qui Nguyen et Gordon Vayo. Le premier entame cet ultime affrontement avec 136 300 000 jetons contre 200 300 000 pour le second. Après un quart d’heure de jeu, Qui Nguyen réussit à prendre la tête du Heads-up. Quarante minutes plus tard, il fait tapis avec une dame-cinq de trèfle sur un board « AS de trèfle », « 10 de pique », « 9 de trèfle », « Roi de pique » et « Roi de trèfle ». Gordon Vayo hésite longuement avant de se coucher et de garder 67 blindes. Qui Nguyen domine l’affrontement avec le double des jetons de son adversaire. Après deux heures de duel, Gordon Vayo est à nouveau obligé de se coucher. Dans un dernier élan d’espoir, Gordon Vayo double ses blindes. Il finit par revenir à 60 blindes contre 110 après 4 heures de duel.

Une victoire inoubliable

Après 6 h de heads-up, l’agressivité de Qui Nguyen lui permet de triompher de son adversaire. La 364e main mettra un terme au duel. Gordon Vayo repart avec 4 661 228 dollars et le titre de runner-up. Qui Nguyen quant à lui remporte sa première victoire aux WSOPs et empoche 8 005 228 dollars.

Le livre autobiographique de Phil Hellmuth à venir en 2017

Phil Hellmuth possède un riche parcours en tant que joueur de poker professionnel. Il a remporté 14 bracelets WSOP et il figure dans le Poker Hall Of Fame. Phil Hellmuth possède également un talent particulier pour la rédaction. Selon le New York Times, il a plusieurs bestsellers à son actif. En 2017, le catalogue du joueur devrait d’ailleurs s’élargir avec un nouveau livre, son autobiographie.

Le poker brat

Depuis des décennies, Phil Hellmuth rédige des articles pour les médias spécialisés avec un style qui lui est propre. Selon le New York Times, ses écrits ont d’ailleurs toujours rencontré le succès. Après avoir conquis le monde du poker, Phil Hellmuth a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure en lien avec ses talents d’écriture. En 2017, il sortira son livre autobiographique. Dans ce recueil, il détaillera les différents passages de sa vie ainsi que les évènements qui l’ont marqué notamment ses années de lycée. Il y donnera également ses avis sur l’évolution du monde du poker. Enfin, il y livrera des conseils pour réussir dans le monde du poker.

Un défi

Le nouveau projet de Phil Hellmuth se présente comme un véritable défi. Avant tout, son emploi du temps ne lui permet de travailler sur son livre que quelques heures par jour. Il va d’ailleurs devoir faire une pause dans son travail d’écriture pour jouer les analystes de la table finale du Main Event des WSOP vers la fin du mois d’octobre. Il participera aussi au tournage de Poker Nigh In America ainsi qu’au World Poker Tour Five Diamond World Poker Classic. Enfin, il convient de noter que Phil Hellmuth prévoit déjà une suite à son livre.

Gabriel Nassif remporte le FPS Deauville pour 113.030€

Les FPS ou France Poker Series s’achèvent avec une victoire tricolore. L’ancien Team online PokerStars, Gabriel Nassif remporte en effet le dernier tournoi de la saison 6 et l’ultime Main Event de l’histoire des FPS. Le Français n’a eu aucun mal à réaliser cet exploit puisqu’il a complètement survolé la compétition.

Une performance exceptionnelle

Gabriel Nassif encaisse la coquette somme de 113 030 euros grâce à sa victoire au FPS Deauville 2016. Il s’est retrouvé face à Kader Medjahed lors du head-up. L’Algérien avait déjà participé à la table finale de l’édition 2015. Il a malheureusement terminé à la 6e place. Cette année, il a réussi une meilleure performance, mais il devra malgré tout se contenter de la deuxième place. Il repart du tournoi avec 70 380 euros en poche. La troisième place quant à elle revient au vainqueur du FPS Lille, Fabrice Casano qui remporte 50 360 euros. Il s’est surtout démarqué en éliminant l’un des favoris, Benjamin Pollak qui termine 4e avec 38 970 euros. Philippe Le Touche, Jérôme Le Flochic et Julien Baldassarre terminent respectivement à la 5e, 6e et 7e place. Ils encaissent 30 700, 24 030 et 17 770 euros. La dernière place de la table finale quant à elle revient à Laurent Brach qui repart ainsi avec 12 220 euros.

Gabriel Nassif et le FPS

Le FPS Deauville 2016 a réuni 615 joueurs. Gabriel Nassif figurait parmi les favoris malgré ses performances récentes. Le joueur détient le record du nombre de finales WSOP jouées en France. Cependant, le recordman n’a plus gagné depuis 2005. Avec ce triomphe, Gabriel Nassif renoue ainsi avec la victoire en livrant une prestation exceptionnelle. Bref, il s’agit d’un retour réussi pour le joueur.

Deux joueurs de poker en ligne français réalisent des exploits sur des tournois

Les joueurs français enchainent les gros gains en ce moment. Les derniers en date sont Arthur Conan et Iwan Robert. Le premier a créé l’émotion lors de la 16e édition des Winamax Series. Le jeune breton a remporté trois tournois pour un gain de 40 000 euros. Le second quant à lui a gagné deux titres WCOOP lors de la même soirée devant des milliers de spectateurs ébaillis. L’infirmier tricolore a empoché plus de 15 000 dollars.

Arthur Conan, la relève

Arthur Conan figure parmi ces joueurs qui possèdent une carrière prometteuse. Il n’a pas encore 20 ans et il se paie déjà le luxe de gagner des évents de renom. Le jeune breton vient notamment de prendre part à la 16e édition des Winamax Series. Au cours de cette compétition, il a réussi à remporter trois tournois. Il a commencé par le Monsterstack, un Event avec un buy-in de 10 euros, une pool de 5 104 joueurs et une cagnotte de 62 262 euros. Il a affronté Al Dino lors du heads-up et a empoché 10 422,36 euros. Il a ensuite enchainé avec l’Event 11. Le buy-in était fixé à 20 euros pour une cagnotte de 46 836 euros. Arthur Conan a dominé ce tournoi de 2 332 joueurs pour repartir avec 8 533,68 euros. Il a terminé son marathon avec l’Event 26. Le buy-in était fixé à 30 euros pour un prizepool de 91 044 euros. En heads-up, il s’est retrouvé face à JKKaSs-T-AsS. Il a empoché 16 276,07 euros grâce à cette dernière victoire.

Iwan Robert et ses deux titres WCOOP

Infirmier de métier, Iwan Robert est avant tout un joueur de poker. Récemment, il vient de vivre un moment particulier dans sa carrière. Il a réussi à remporter deux Event lors des WCOOP. Il a participé à deux Event avec un buy-in de 11 dollars et 2,20 dollars. Au total, il a empoché plus de 15 000 dollars. À noter que chacun de ces Event a réussi à réunir respectivement 11 982 et 18 856 entrées.

De 27 € à 1.122.800 € pour Sebastian Malec, vainqueur de l’EPT Barcelone

Sebastian Malec vient de vivre une expérience unique en son genre lors de l’EPT de Barcelone. Il a en effet réussi à transformer un investissement de 27 euros en un gain exceptionnel de 1 122 800 euros en remportant le Main Event. Le Polonais s’est qualifié sur Pokerstars avant de vaincre un pool de 1 785 joueurs.

Une performance inoubliable

Sebastian Malec vient de remporter le plus gros Main Event de l’histoire EPT. Son épopée commence sur Pokerstars lorsqu’il réussit à obtenir son ticket pour l’évènement. Après un parcours riche en ascenseurs émotionnels, il commence à se sentir plus à son aise à partir de la 6e journée. Harcharan Dogra sera le premier à se faire éliminer lors de cette journée. Il repart avec 230 950 euros après avoir livré une performance honorable. Quelques minutes après son élimination, il sera suivi par Andreas Chalkiadakis. Ce dernier se fait sortir par Adam Owen et repart du tournoi avec 330 290 euros. Uri Reichenstein se lance ensuite à l’assaut de Zorlu Er. Ce dernier quitte la compétition avec la coquette somme de 431 550 euros en poche. Après une pause bien méritée, les survivants reviennent pour en découdre. Thomas de Rooij sera le prochain à quitter la compétition avec 535 100 euros de gains. C’est à partir de ce moment que Malec enchaine les prouesses.

Un génie

Malec commence par faire folder Reichenstein en faisant tapis par-dessus après qu’ils aient obtenu la même main. Il dégage ensuite Adam Owen qui peut se consoler avec une troisième place et un gain de 646 250 euros. Malec entame finalement le heads-up avec 40 % des jetons. Le duel va durer 5 h et 131 mains. Malgré les nombreuses tentatives de Reichenstein, il perdra le HU.

Marvin Rettenmaier remporte le super high roller du SHRPO pour 787.497$

Marvin Rettenmaier vient de remporter le Super High Roller du SHRPO. Il met ainsi un terme à une série de 35 mois sans victoire. Le joueur allemand avait en effet disparu des places payées depuis septembre 2013. Grâce à cet exploit, il empoche la coquette somme de 787 497 dollars.

Retour au sommet

Le Super High Roller du SHRPO a réussi à réunir 105 participants pour un prizepool de 2,265 millions de dollars. Après de longues confrontations, Marvin Rettenmaier rejoint la table finale. Francisco Picasso, Andjelko Adrejevic et Rainer Kempe seront les premiers à être éliminés lors de cet ultime affrontement. Ils seront suivis par Barry Hutter, Daniel Strelitz et Nick Petrangelo. Après avoir été chipleader en début de table finale, Ray Qartomy se fait éliminer et termine à la troisième marche du podium. Le heads-up se jouera entre Marvin Rettenmaier et le vainqueur du Main Event SHRPO 2014, Daniel Colman. Malgré une bonne performance, ce dernier finira par céder face aux assauts de l’Allemand. Pour l’anecdote, Marvin Rettenmaier a raté son vol vers Playa Del Carmen pour participer à la finale. Son gain de 787 497 dollars devrait lui vite lui faire oublier cette petite mésaventure. Avec cette nouvelle victoire, Marvin Rettenmaier réalise son 2e plus gros score en carrière. Il atteint également la barre des 6 millions de dollars de gain.

Les grands absents

Martin Zovlov, Joseph Cheong, Nick Schulman et Tom Marchese ont été les grands absents de la table finale. Ils ont été éliminés la veille et terminent respectivement à la 11e, 12e, 13e et 14e place. Martin Zovlov et Joseph Cheong repartent avec 69 563 dollars tandis que Nick Schulman et Tom Marchese empochent 61 688 dollars chacun.

Des nouvelles des futurs clubs de jeux à Paris

Après un long silence, la question des cercles de jeux à Paris vient enfin d’être discutée en Conseil des Ministres. Elle s’inscrit dans le cadre du projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain. Ce dernier a été porté par le ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales et le ministre de l’intérieur ainsi que la secrétaire d’État chargée des collectivités territoriales.

Lutte contre le blanchiment d’argent

Le projet de loi présenté en Conseil des Ministres le 3 aout relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain contient un volet sur la règlementation des cercles jeux parisiens. Celui-ci vise à abroger le régime des cercles de jeux pour expérimenter une nouvelle catégorie d’établissements. En clair, il vise à remplacer les cercles de jeux associatifs en clubs anglais. Ceci afin de faciliter la lutte contre le blanchiment d’argent. Les clubs anglais sont en effet soumis à un régime fiscal particulier qui offre une meilleure visibilité de la comptabilité. Désormais le préfet de Paris peut prendre la décision d’ouvrir ce type d’établissements. À noter toutefois qu’ils seront limités à 5 pour un meilleur contrôle.

La fin des cercles de jeux

Depuis 2007, le gouvernement a lancé une véritable chasse aux sorcières contre les cercles de jeux. Au total, 13 établissements seront fermés pour fraudes fiscales et blanchiment d’argent. Cette opération a permis d’attirer l’attention des grands décisionnaires sur le problème des cercles de jeu. En 2015, le rapport Duport a permis de déterminer une stratégie idéale pour lutter contre le blanchiment d’argent et pour assainir ce type d’établissements. Elle consistait à transformer les cercles de jeux en clubs anglais, des établissements commerciaux proches des casinos.

Jason Mercier domine les WSOP 2016 et est joueur de l’année

Jason Mercier vient de décrocher le titre tant convoité de Player of The Year 2016. Il doit sa réussite à une semaine exceptionnelle durant les WSOP ainsi qu’à une erreur de parcours de Paul Volpe. Ce dernier a en effet terminé à la 29e place du Main Event alors qu’il était parti pour coiffer Jason Mercier au poteau.

Une performance exceptionnelle

Jason Mercier a livré une performance exceptionnelle cette année. Lors des WSOP 2016, il a en effet réussi à remporter deux nouveaux bracelets et une place runner-up. Malgré tout, il n’était pas encore certain de décrocher le titre de joueur de l’année. Paul Volpe pouvait en effet le coiffer au poteau grâce à une 3e place au Main Event. Si Paul avait réussi cet exploit, il serait entré dans la légende. Pour rappel, Greg Merson avait marqué les esprits en 2013 de la même manière. Il a remporté le titre de meilleur joueur en gagnant le Main Event ce qui lui a permis de dépasser in extremis Phil Hellmuth au classement. Malheureusement, Paul a échoué à la 29e place. Pour sécuriser son titre, Jason Mercier a pris soin de terminer dans une place payée lors de l’Event 69. Au total, il cumule 11 places payées contre 9 pour Paul Volpe, deuxième du classement.

Les autres noms du classement

Max Silver termine le podium du Player Of The Year 2016 avec 10 places payées. Il est suivi par John Monnette et Justin Bonomo qui affichent respectivement 9 et 6 places payées. La 6e place revient quant à elle à Michael Gathy avec 5 places payées.

Daniel Negreanu tacle Chris Ferguson et son comportement de lâche

Après avoir disparu des radars suite à l’affaire Full Tilt Poker, Chris Ferguson est revenu sur la scène publique lors des WSOPs. Bien entendu, il a été accueilli froidement par les joueurs qui n’ont pas hésité à le huer durant la finale de l’Event 39. Si quelques amis proches ont pris sa défense, force est de constater que la communauté poker semble avoir du mal à pardonner à l’homme. Daniel Negreanu a d’ailleurs été particulièrement virulent envers lui lors d’une interview.

Pas d’excuses

Lorsque Chris Ferguson est venu aux WSOPs, Daniel Negreanu a eu du mal à se contenir face à l’attitude de l’ancien homme d’affaires. Lorsque les journalistes ou les personnes présentes lui parlaient en effet de l’affaire du Black Friday, il répondait systématiquement : « De quoi parlez-vous ? » Selon le joueur professionnel, il s’agit d’un comportement de lâche qui constitue une insulte envers la communauté poker. Daniel Negreanu n’est pas allé jusqu’à demander à Chris de se confesser ni de s’excuser. Il souhaitait uniquement que Jésus donne sa version de l’histoire. Pour rappel, Howard Lederer était également impliqué dans l’affaire du Black Friday. Il a toutefois bénéficié d’un autre traitement de la part de la communauté, car il a présenté ses excuses quelques semaines avant la 47e des WSOPs.

Le black Friday

Le Black Friday date du 15 avril 2011. Il s’agit d’un scandale sans pareil dans le monde du poker. Chris Ferguson ainsi que 4 autres directeurs ont été condamnés par le Département de la Justice américaine pour avoir arnaqué les joueurs de Full Tilt Poker. Grâce à un schéma de Ponzi, ils ont réussi à voler 444 millions de dollars aux joueurs. Chris Ferguson a toujours nié la véracité de ces faits. La plainte a été retirée lorsque PokerStars a racheté FTP.